Crise de la grippe aviaire 2015/2016 ET 2016/2017

Influenza aviaire : risque élevé sur l’ensemble du territoire

Par arrêté du 5 décembre 2016 paru au Journal Officiel du 6 décembre, le ministre chargé de l’agriculture a élevé le niveau de risque en matière d’influenza aviaire hautement pathogène à « élevé » sur l’ensemble du territoire métropolitain.

Le niveau de risque était précédemment qualifié de « modéré » pour le département de la Haute-Vienne.

Cette élévation du niveau de risque fait suite à la mise en évidence du virus influenza aviaire hautement pathogène H5N8 dans l’avifaune sauvage et dans des élevages commerciaux de volailles dans le Sud Ouest de la France. La faune sauvage (oiseaux migrateurs) est à l’origine de la transmission de ce virus, particulièrement virulent et doté de grandes capacités de dissémination. Ce virus est en revanche sans danger pour l’homme.

A compter de ce jour, les dispositions suivantes doivent rigoureusement être mises en place dans le département de la Haute-Vienne :

 Chaque détenteur d’oiseaux et de volailles doit surveiller ses oiseaux et déclarer sans délai à son vétérinaire tout comportement anormal, signe de maladie ou mortalité excessive.

 Les volailles et autres oiseaux captifs doivent être claustrés, ou leur protection doit être assurée par des filets. Ces mesures s’appliquent notamment aux basses cours, sans possibilité de dérogation pour ces élevages.

 Les rassemblements d’oiseaux sont interdits, ainsi que le transport et le lâcher du gibier à plumes. Des dérogations exceptionnelles sont possibles, sous réserve du respect de conditions restrictives validées préalablement par l’administration.

Dans toutes les exploitations possédant des volailles et d’autres oiseaux captifs, il convient d’appliquer avec la plus grande rigueur les mesures de biosécurité (accès aux seules personnes autorisées, sas sanitaire, tenue spécifique, …) afin d’éviter l’introduction et la diffusion de ce virus.

INFLUENZA AVIAIRE : Le recensement en Mairie et le confinement des volailles du 18 avril au 16 mai 2016.

Influenza aviaire : dispositions applicables aux élevages non commerciaux de volailles en Haute-Vienne (basses-cours notamment)

A la suite de la découverte du virus de l’influenza aviaire hautement pathogène en France dans des élevages avicoles (à ce jour, 76 foyers ont été recensés dans 8 départements du Sud-Ouest de la France, et une zone réglementée a été mise en place dans 18 départements dont la Haute-Vienne), les pouvoirs publics ont décidé la mise en place de mesures exigeantes, permettant à terme d’éradiquer cette maladie. Dans les élevages commerciaux et non commerciaux de la zone réglementée, la stratégie repose sur un dépeuplement progressif des populations d’oies et de canards, suivi d’un vide sanitaire collectif, puis d’un repeuplement dans des conditions de biosécurité renforcées.

Cette stratégie ne sera efficace que si tous les détenteurs de volailles appliquent rigoureusement l’ensemble des mesures, y compris les particuliers qui possèdent une basse-cour. La connaissance précise de ces exploitations non commerciales est un préalable nécessaire à la bonne information des détenteurs d’oiseaux et à l’organisation des visites sanitaires qui seront menées pour s’assurer de la bonne application des mesures édictées.

Comme le prévoit la réglementation en vigueur, tout détenteur d’oiseaux, donc de volailles, a l’obligation de se déclarer auprès du maire de la commune où sont détenus des oiseaux à l’extérieur.

Pendant la période de vide sanitaire collectif allant du 18 avril 2016 au 16 mai 2016, les exploitations non commerciales (dont les basses-cours) doivent maintenir les oiseaux en confinement pour éviter tout contact direct ou indirect avec des oiseaux sauvages ou des oiseaux d’exploitations commerciales.

Enfin, des mesures de biosécurité doivent être appliquées dans toute exploitation non commerciale, afin de prévenir toute introduction ou dissémination du virus. Ces mesures seront d’application obligatoire à compter du 1er juillet 2016 :

  aucune volaille ou oiseau captif n’entre en contact avec les volailles ou oiseaux captifs d’une exploitation commerciale ;

  toutes les mesures sont prises pour éviter les contaminations liées aux véhicules, aux autres animaux et aux personnes étrangères à l’exploitation et pour limiter l’accès des bâtiments aux rongeurs, aux insectes et autres nuisibles ;

  l’approvisionnement en aliments et en eau de boisson est protégé afin d’éviter un accès par les oiseaux sauvages ;

  la litière neuve est protégée et entreposée à l’abri de l’humidité et de toute contamination, sans contact possible avec des cadavres ;

  en cas de mortalité anormale, le détenteur contacte un vétérinaire pour une visite de l’exploitation ;

  les cadavres sont isolés et protégés avant leur enlèvement.

Le succès de cette entreprise collective d’éradication du virus de l’influenza aviaire dépend de l’implication de chacun.

Manifestations communales


La traditionnelle cérémonie des vœux a eu lieu le dimanche 22 janvier à la salle des fêtes à partir de 11h, elle fut suivie du verre de l’amitié, vous étiez nombreux au rendez-vous.

COMMÉMORATION FER DE l’ANE A Saint-Nicolas Courbefy :

Afin de commémorer l’anniversaire du drame du 11 juillet 1944 concernant la mort d’un jeune FFI de vingt ans et l’exécution de trois otages abattus au Fer-de-l’Ane, deux cérémonies
seront organisées dimanche 10 juillet, en présence des familles du
jeunes FFI et des otages.
La première aura lieu au Fer-de-l’Ane sur la commune de Saint -Nicolas-Courbefy à10heures,la deuxième se déroulera devant la stèle érigée aux Cars à 11 heures, rassemblement
à la mairie à10h45. Les associations d’anciens combattants, le Comité ANACR du canton de Châlus sont invités à participer à cette cérémonie ainsi que toute la population.

CEREMONIE DU 8 MAI 1945 A BUSSIERE-GALANT

La cérémonie commémorative de la fin de la seconde guerre mondiale a eu lieu le 8 mai à Bussière-Galant à 10H30 au monument aux morts.
Un vin d’honneur offert par la municipalité a été servi à l’issue de la cérémonie au bar-restaurant La Feuillardière à la Gare.

Cérémonie du 19 mars
ceremonies-commemoratives-du-19-mars-1962
La cérémonie commémorative de la fin de la guerre d’Algérie a eu lieu le samedi 19 mars à Bussière-Galant au monument aux morts.

Cérémonie des vœux du Maire

La cérémonie des vœux du Maire à la population a eu lieu le dimanche 24 janvier 2016, elle s’est clôturée par la traditionnelle dégustation de la galette des rois préparée par les boulangers de la commune.

Hommage aux victimes des attentats de Paris :

Faisant suite aux mesures de deuil national décrétées par le Président de la République, un hommage a été rendu aux victimes des attentats commis à Paris le 13 novembre 2015.

Une minute de silence a eu lieu à 12H devant la Mairie de Bussière-Galant avec la participation des institutrices, des enfants de l’école et de la population (environ 150 personnes).
Accueil des nouveaux acteurs économiques de la commune :

Un moment convivial a été organisé jeudi 5 novembre 2015 à la Mairie de Bussière-Galant à l’occasion de l’installation sur la commune de nouvelles activités économiques, étaient présents :

• Mr Bernard Cyprien, reprise du bar restaurant Le limousin
• Mr Nicolas Mouly, création d’une entreprise de chauffage-plomberie
• Mr Mathieu Cousinou, Dépannage divers
• Mr Gregory Faure, reprise de l’entreprise familiale de travail du bois châtaignier.

A cette occasion, en collaboration avec l’Association OmniBuss, les entreprises et artisans du Châtaignier en activité sur la commune ont également été invités afin de les remercier de leur participation à la Journée du Champignon et de la Nature (Hemard et Vignol, Audevard Fréres, Entreprise Faure, Pépinières Delage, Sandrine Emery).

Festivités associatives

Bussière-Galant a fêté HALLOWEEN :
les-petits-monstres-1
Tout a été réuni pour que la récolte de bonbons soit très fructueuse. Des enfants tous mieux déguisés les uns que les autres, un soleil exceptionnel et des habitants d’une générosité hors norme. Certains se sont même déguisés. Merci à tous.
Nathalie BUREAU
les-petits-monstres-2


Magnifique spectacle offert par nos chères têtes blondes ce vendredi 17 juin 2016. Un grand merci aux maîtresses, au personnel communal pour ces magnifiques chorégraphies, ainsi qu’aux membres de l’amicale scolaire pour l’organisation du repas dans la salle des fêtes à cause du mauvais temps.


Le samedi 11 juin 2016, l’association OMNIBUSS a organisé l’opération « Hameaux en fête » afin de valoriser notre patrimoine local et faire découvrir nos magnifiques villages. Cette année, ce sont les villages de Peyrussas, de Joffreny et du Mazaudran qui ont été à l’honneur. Une agréable ballade suivie d’un repas concocté par les membres de l’association OMNIBUSS a ravi les convives.


Grande affluence à l’Espace Hermeline pour la journée des Jardiniers de Bussière-Galant. Un temps favorable qui a été très propice à la réussite de cette journée.

Soirée années 80

Le temps d’une soirée, l’amicale scolaire a fait revivre les années 80. L’ambiance était au rendez vous.
Merci à toutes les personnes qui ont participé à cette soirée.
Les bénéfices serviront à financer la venue d’une compteuse pour les élèves de l’école maternelle et un auteur illustrateur pour un projet littérature à l’école élémentaire.
La prochaine manifestation organisée aux profits des écoles sera la kermesse le 17 juin 2016.
La Présidente Nathalie BUREAU.

Premier vide-greniers de l’ACCA à l’ancienne école de Saint-Nicolas-Courbefy le dimanche 3 avril 2016 :


Le vide-greniers organisé par l’ACCA de Saint-Nicolas-Courbefy a connu une bonne fréquentation. L’association désireuse d’animer le village s’est lancée dans l’organisation de cette nouvelle manifestation. Dans la cour de l’ancienne école, il y avait une vingtaine d’exposants dont de nombreux locaux. Ils n’ont pas eu le temps de s’ennuyer avec un flux régulier de chineurs et curieux. A l’intérieur, les chasseurs ont exposé des trophées : mues et bois de cerf, sanglier, renards. Le président de l’ACCA, Michel Roche, est content de voir autant d’animation. Le vide-greniers sera reconduit, il espère compter sur un plus grand nombre d’exposants. Le public est toujours fidèle aux manifestations de Saint- Nicolas-Courbefy comme lors du dernier loto de la chasse qui a fait un carton.
L’assemblée générale de l’ACCA aura lieu le 26 juin, à 9 heures, au local de chasse.

Le repas de printemps du club de l’amitié de Bussière-Galant a rassemblé plus de 80 convives à la salle des fêtes le 18 mars 2016.

Ils ont été heureux de partager de bon moment de convivialité en présence du Maire, Emmanuel Dexet. Le président Alfred Jonquet a invité Albert Boyer à les rejoindre. Il a salué son implication et son dévouement en tant que bénévole, surtout comme trésorier durant 8 ans et lui remis un cadeau.

80 beloteurs s’amusent avec les jardiniers à la salle polyvalente de Bussière-Galant le 05 mars 2016.

Ambiance chaleureuse pour la journée, et un très bon accueil a été réservé aux participants.
Toutes les équipes ont été récompensées par un lot de valeur. L’après-midi s’est terminée par un apéritif et une assiette gourmande qui a fait l’unanimité de tous. Rien n’aurait été possible sans l’aide de quelques bénévoles qui se sont pleinement investis pour cette réussite.

Les membres des jardiniers de Bussière-Galant ont pris possession dans leur nouvelle salle.

Chaque mardi à l’atelier elles sont entre 20 et 26 membres et confectionnent sacs, broderie, tabliers, torchons, serviettes de table, tricot, crochet, layettes.

Les chasseurs ont rempli la salle des fêtes lors du loto organisé le 27 février dernier

Ecoles

Présentation du nouveau logo de la commune et charte graphique :
logo
Dans le cadre des activités périscolaires, les enfants des écoles ont réfléchi sur la création d’un nouveau logo pour la commune. A partir des dessins réalisés par les enfants, un logo de base a été retenu par le conseil municipal. Il rassemble les dominantes issues des différentes propositions : trois couleurs (bleu, vert et jaune), la feuille de châtaignier et la châtaigne-fruit. Lors de la cérémonie des vœux, les habitants ont été invités à exprimer leur choix à partir de deux principales propositions. Un graphiste a été sollicité pour finaliser le nouveau logo communal et la charte graphique. Une réunion de présentation avec la presse a été organisée jeudi 7 avril à l’école primaire du Bourg.
presentation-du-nouveau-logo-communal
Les élèves du primaire au Bourg


La Directrice de l’école maternelle de Bussière-Galant a développé l’initiative « Les parents ont du talent », qui offre l’occasion de mettre à l’honneur les parents à travers une activité que les enfants n’ont pas ou peu l’habitude de pratiquer. Quelques parents ont pris part à la vie de l’école, en faisant découvrir et partager un talent ou un métier auprès des maternelles.
Après une sensibilisation aux gestes de premiers secours, un atelier cuisine (crêpes), les enfants ont participé à un atelier marionnettes. Les parents se sont prêtés au jeu et ont animé un atelier sur deux mercredis matin avec l’aide de Karine Deschamps, employée municipale. Pour se faire, l’école a récupéré du matériel, les enfants ont choisi un support, soit du tissu, soit du papier crépon, puis ont décoré suivant leur envie la marionnette.
Certains ont fait des animaux, d’autres ont préféré des fées, des poupées Les parents leur ont donné un coup de main pour les aider à coller, à couper et les conseiller. Enfin, chaque enfant a tour à tour présenté sa marionnette à ses camarades, en quelques mots ou bien en jouant une petite scène.

Carnaval des écoles

Maternelles et primaires se sont retrouvés à l’Espace Hermeline afin de participer au carnaval des écoles. Pour cette occasion, les grands ont créé des masques animaliers quant aux petits, ils ont été maquillés et ont revêtu leur plus beau déguisement. Clowns, fées, princesses, magiciens, coccinelles, les enfants étaient enchantés, certains étaient heureux de retrouver frères ou sœurs scolarisés à l’école du bourg. Après ces retrouvailles, ils ont tous entouré le roi carnaval dit « Le vilain », fabriqué par les maternelles afin de le juger.

Plantation d’arbres à la maternelle :

Dans le cadre de la semaine internationale de la forêt, l’école maternelle, ayant le projet de faire un jardin naturel, a répondu à cette initiative qui valorise la biodiversité. Les enfants ont planté une trentaine d’arbres, des essences adaptées au territoire : cornouiller sanguin, noisetier, prunier myrobolan, troène vulgaire, viorne obier, etc. Avec leur mascotte « Etoile, la coccinelle », ils veilleront au quotidien sur leur plantation.

Compte rendu du Conseil d’école du 11 février 2016 :
Actuellement, 63 enfants sont inscrits dont 35 à l’école primaire du bourg et 28 à l’école maternelle de la gare.
Pour la rentrée 2016, 69 enfants devraient être accueillis dont 26 à la gare (moyenne section et tous petits) et 43 au bourg. Compte tenu des effectifs, la grande section devrait remonter à l’école du bourg, ce qui impactera l’organisation et l’affectation du personnel communal.

Les DDEN ont visité les écoles :
Les Délégués Départementaux de l’Éducation Nationale du secteur ont visité les écoles publiques de Bussière-Galant le 12 février 2016 et ont pu témoigner de l’excellent état des locaux entretenus par la commune. Ils ont constaté que la municipalité fait de très gros efforts en faveur de l’école, par des travaux d’entretien réguliers, des équipements renouvelés et complétés en fonction des demandes des enseignantes, la mise à disposition de personnels (6 pour les 2 écoles) pour assurer les surveillances et le fonctionnement d’ateliers sur le temps périscolaire. Aussi une attention est portée à la sécurité des élèves suivant les conseils prodigués par les gendarmes lors d’une visite des locaux et la qualité du service de cantine dont les repas préparés sur place font appel au commerce local toutes les fois que c’est possible. Les DDEN du secteur ont été satisfaits de leur visite et constatent que les municipalités des communes rurales sont toujours aussi attentives au confort de leurs écoles publiques.

La Gare

Retards et suppressions de train, les usagers Bussièrois impactés !!!

Suite aux retards et annulations de train sur la ligne Périgueux-Limoges, qui dessert entre autre la gare de Bussière-Galant, le Maire Emmanuel DEXET a souhaité interpeler par courrier le Président de la nouvelle grande Région Aquitaine Limousin Poitou Charente, Alain ROUSSET, cettte même grande Région soutenant financièrement ce type de transport auprès de la SNCF.

Courrier du Maire à Alain ROUSSET

Réponse de Alain Rousset au Maire de Bussière-Galant

Veuillez trouver le lien vers l’Association de défense de usagers de la ligne Bordeaux-Limoges: PÉRIGORD RAIL PLUS
www.perigordrailplus.fr/

PNRPL


L’enquête publique concernant les travaux 2016 du programme Life: “Restauration de la continuité écologique de la Haute-Dronne et préservation de la Moule perlière” aura lieu du 18 juillet au 19 août.

N’hésitez pas à vous rendre dans les Mairies désignées ci-dessous pour y participer.

Le commissaire enquêteur tiendra 5 permanences :

Saint-Pardoux-la-Rivière : Lundi 18 juillet – 9h à 12h et Vendredi 19 août 2016 – 15h à 18h

Firbeix : Jeudi 28 juillet – 9h à 12h

Saint-Saud-Lacoussière : Samedi 6 août – 9h à 11h30

Dournazac : Mercredi 10 août – 9h à 12h

Nous vous invitons également à diffuser l’information autour de vous:

pour plus de renseignements, contactez Fanny LABROUSSE, chargée de mission évènementiel & implication des habitants.
f.labrousse@pnrpl.com
Maison du Parc – La Barde – 24450 La Coquille
Tél : 05 53 55 36 00 -Fax : 05 53 55 36 01
www.pnr-perigord-limousin.fr


Le Parc Naturel Régional a organisé une réunion publique le mercredi 4 mai 2016 à la salle polyvalente pour débattre des enjeux de la continuité écologique de la Haute-Dronne dans le cadre du programme Life et des travaux qui doivent être menés afin de restaurer cette continuité écologique et sédimentaire.

Le public à l’écoute de Bernard Vauriac, président du PNR Périgord-Limousin, lors de la réunion sur les enjeux écologiques de la Dronne à Bussière-Galant.

LES ENJEUX du programme Life :

Rétablir de la continuité écologique

La Moule perlière a un très long cycle de vie. Il est difficile de chiffrer l’évolution de sa population lors d’un programme de moins de 10 ans.

Pour les Mulettes adultes, la principale cause de mortalité est liée aux crues, épisodes durant lesquelles certains individus adultes sont arrachés aux substrats et déposés en amont dans les retenues des ouvrages. Ces zones sont des mouroirs pour la Petite Mulette qui ne supporte ni le colmatage des substrats, ni l’ensevelissement par les sédiments fins.

Les travaux de restauration de la continuité écologique permettront de supprimer ces zones mortes sur l’ensemble du secteur à Petites Mulettes. Sur ces secteurs, les Mulettes ne devraient plus être déposées sur des substrats impropres à leur survie et bénéficier d’habitats diversifié et bien oxygéné.

Renouveler la population de Mulettes en Haute-Dronne

Le rétablissement de la continuité écologique sur l’ensemble du linéaire à Petite Mulette et les principaux affluents permettra de retrouver des conditions d’écoulement et d’habitat favorables à l’accroissement des populations de Truite fario : une densité suffisante de poisson hôte combinée à une bonne qualité du milieu doit permettre à la Moule perlière d’accomplir son cycle biologique dans les meilleures conditions.

Pour répondre au trop faible renouvellement de la population de Mulettes de la Haute-Dronne, 16 000 juvéniles seront produits en captivité et relâchés dans le milieu naturel.

Pour une réussite pleine et entière de ces lâchers, des études seront menées pour évaluer l’impact des métaux traces sur leur métabolisme. En effet, les secteurs cristallins sont des secteurs renfermant beaucoup d’éléments traces métalliques (ETM) dont une partie fut exploitée, entrainant des relargages d’Arsenic, de Cadmium…

Cibler les zones les plus favorables

Cette connaissance sur la qualité du milieu et l’impact des ETM permettra d’identifier des cours d’eau pour lesquels il est vain de chercher à protéger la Moule perlière, car les teneurs en ETM ou les paramètres physico-chimiques sont en supérieurs à ceux supportés par les juvéniles.

A contrario, ces études permettront de cibler les zones les plus favorables au développement des juvéniles de Moule perlière après réintroduction en milieu naturel. D’autres études seront menées pour mieux comprendre l’impact des facteurs environnementaux sur cette espèce hautement sensible.

Des juvéniles de Mulettes seront aussi conservés en captivité pour préserver un pool en cas de pollution accidentelle.

Pour tout savoir sur ce programme : www.life-haute-dronne.eu/

Le premier épisode d’une série de 5 vidéos sur la qualité de l’eau en Périgord-limousin et le programme life est arrivé ! Découvrez-le ici sans attendre et savourez, entre autres, des vues aériennes de la Dronne sauvage comme vous ne l’avez jamais vue. Sept minutes qui en disent long sur la beauté et les richesses de cette rivière !
www.life-haute-dronne.eu/blog/un-film-pour-decouvrir-la-dronne-episode-1


Nous vous informons de l’organisation d’un 1er événement des écoles des Monts de Châlus autour de la réduction des déchets !

A la salle des fêtes de Bussière-Galant dans le cadre de la Semaine Européenne du Développement Durable (29 et 30 mai 2017).

Dans le cadre de son projet de « Territoire Zéro Déchet Zéro Gaspillage », la Communauté de Communes s’est associée cette année au programme « Les Explorateurs du Parc » mené par le Parc naturel régional Périgord-Limousin. De ce partenariat en découle le projet « Fiers d’avoir zéro… gaspillage à l’école ! », auquel toutes les classes du territoire de l’ancienne Communauté de Communes des Monts de Châlus ont été invité à participer pour l’année scolaire 2016/2017.

Pour marquer la fin de ces actions, la Communauté de Communes propose un évènement gratuit à destination des écoles et de ses partenaires. Un spectacle sera offert à toutes les classes, ainsi que diverses animations.

Cet évènement sera également l’occasion de valoriser tout ce qui aura été mis en place dans les écoles au cours de l’année scolaire 2016/2017 autour du projet « Fiers d’avoir zéro… gaspillage à l’école ! » : panneaux d’exposition, carnet de route des sorties, présentation des réalisations artistiques, etc…

Questions pratiques ?

 Toutes les classes du territoire de l’ancienne Communauté de Communes des Monts de Châlus sont invitées à participer à l’évènement ;

 Événement ouvert aux élèves, enseignants, intervenants auprès des enfants (TAP), élus, partenaires du projet et parents ;

 Durée : sur 2 jours (29 et 30 mai 2017) avec des sessions d’une ½ journée pour chaque classe, réparties selon les tranches d’âges ;

 Contenu : spectacle pédagogique et ludique sur le thème de la réduction des déchets (Elémenterre Mon Cher Ratson de la compagnie Ad’Hoc), ateliers participatifs, expositions, présentation du travail mené dans les classes, présentation des réalisations du projet Gaspi’Circus, jeux ;

 Frais d’organisation et d’animation intégralement pris en charge par la Communauté de Communes.

Le détail du programme et de l’organisation vous seront communiqués au printemps 2017.

Dès à présent, réservez la date !

Marylou KRAUS
Animatrice de prévention des déchets, en charge du projet Territoire Zéro Déchet Zéro Gaspillage
ambassadeur.tri@montsdechalus.fr
05.87.31.00.46

Communauté de Communes Pays de Nexon – Monts de Châlus
28 avenue F. Mitterrand – 87230 CHALUS
www.montsdechalus.fr
05.55.78.29.29